26 juil. 2017

Une journée de train, avec un enfant de presque 3 ans

Bon, j'adore aller en Bretagne, mais je déteste prendre l'avion. Récit donc d'une journée de train pour y aller, et des activités que j'avais prévues (merci hema) :

7h20 : départ du TER pour Marseille. On ne sort rien, on (re)découvre le principe du train, les paysages, les gares traversées et on explique la longue journée à venir, surtout quand il pose déjà 10 fois la question "quand on arrive?".


8h45 :  après un changement à Marseille, on s'installe pour le petit déjeuner au wagon bar et on y passe une petite heure, c'est toujours ça de gagner.



9h40 : activité n°1, un petit carnet en forme d'éléphant tout nouveau, et ses feutres ; et c'est parti pour un bel arc en ciel !




10h20 : activité n°2, un petit sac rempli de playmobils, de petites voitures....


11h : activité n°3, les autocollants en forme de lettres pour s'entrainer à écrire son prénom (mais elles étaient un peu petites, ça n'a pas eu beaucoup de succès)



11h15 : activité n°4 : les autocollants des animaux de la ferme




11h30 :  repas (dont activité "enlever la coquille de l’œuf dur" qui a bien pris 5 minutes : )

12 h : lecture de deux livres et dodo illico.... jusqu'à 14h45 youpiiii. Cette longue sieste a quand même bien contribué au bon déroulé de la journée....


15h : 1h30 d'attente à Nantes, donc découverte du jardin des plantes où tout est pensé pour les enfants...Bravo Nantes. On se défoule un peu et on repart.


16h30 : on s'installe dans le wagon "ludospace" du TER pour la Bretagne : un espace pour les enfants, avec quelques jeux, mais surtout des banquettes où ils peuvent bouger un peu plus que sur des fauteuils traditionnels, parler un peu fort sans avoir peur de déranger le voisin, et éventuellement se faire des copains (à quand la même chose dans les TGV?). J'ai quand même sorti l'activité n°5 qui a rencontré un vif succès (et puis essayer les tampons un à un ça prend du temps)




18h30 : arrivée à destination .... avec soulagement. Y en a un qui était content "c'était super le train", tant mieux, parce qu'on refait pareil au retour.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire