12 oct. 2017

Notre semaine en Toscane

Oulala que le temps passe, c'était il y a plus de quatre mois, je suis laaaarge. Retour donc sur 8 jours passés en toscane début juin (pour moi c'est la meilleure période de vacances, on avait déjà fait la Grèce et le Portugal à cette même période de l'année et à chaque fois on a eu du super temps, pas trop chaud, mais assez pour se baigner) (je compte pas la fois où je suis allée en bretagne début juin....parce que là pour le coup on n'avait pas pu se baigner, mais la Bretagne c'est quand même un peu à part). Bref :


j'ai aimé :

- l’hôtel et la piscine quasi déserte la plupart du temps
- les couchers de soleil tous les soirs sur la campagne toscane
- le tour en 4x4 dans le vignoble organisé par le proprio de l'hôtel
- les pâtes, les pâtes, les pâtes
- le prix des restos
- Florence, surtout en fin d'après midi
- le manège à un euro place de la République
- la piazza santo spirito 
- la piazza del campo à Sienne, sur laquelle on est resté un bon moment tant elle est impressionnante
- la tour de Pise et les nombreuses questions du bébé breizh à son sujet (d'ailleurs, il construit souvent "la tour penchée" avec ses légos ou autre)

j'ai moins aimé :

- la route pour y aller, surtout le retour que l'on a fait sans s'arrêter dormir quelque part faute d'avoir trouver un hôtel dispo (à l'aller on s'est arrêté une nuit à Gênes qu'on aime tant)





 


 
 





 

















25 sept. 2017

Pots à crayons montessori

Bon, maintenant que c'est un grand garçon et qu'il est rentré à l'école (d'ailleurs, c'est compliqué, mais c'est un autre sujet...), on a décidé de réorganiser sa chambre, avec un vrai bureau et tout et tout.
J'avais repéré les pots montessori sur pinterest, que je trouve aussi jolis que pratiques, et je me suis donc inspirée d'un tuto d'une autre blogueuse maman toulonnaise pour les réaliser.
J'ai acheté les pots à Cultura, et j'ai essayé de dessiner des triangles dessus... Puis est venu le temps de trier sa grande boite de feutres/crayons, et là j'ai vu le moment où il ne voudrait pas les trier, qu'il trouverait ça beaucoup plus fun de tout laisser en vrac, puisqu'il a un vrai esprit de contradiction. Mais non, ça l'a amusé, et il l'a fait avec beaucoup de plaisir, de rigueur et de rapidité. Et maintenant il est fier de son nouveau rangement, on a même fait une photo pour amener à l'école lundi comme un trésor (idée de la directrice pour faciliter les lundis à l'école).
Bon au final le bleu marine ne sert à rien, je l'ai transformé en gris.
 












11 sept. 2017

Le préparer à rentrer à la maternelle...

Voici comment j'ai préparé l'entrée à la maternelle de mon bbbreizh, qui est assez sensible aux changements...



🔺 Lire, lire et relire des livres sur l'école, en particulier ceux là :
L'imagerie des tout petits - la maternelle qui permet de voir plein de détails de l'école (l'ATSEM, les toilettes, les doudous pour la sieste...)
Juliette va à l'école, trouvée dans une brocante en Bretagne.. qui permet de parler des émotions parce que Juliette n'est pas très rassurée quand sa maman part.
La journée des touts petits, qui détaille aussi la journée à l'école, mais qui explique aussi ce qui se passe avant et après l'école, et le week end.
Autant dire qu'on les a lus et relus cet été...

🔺 Le jeu de "mais maman aussi elle veut venir à l'école, je veux m'amuser moi aussi et apprendre des choses" --> "mais non maman tu ne peux pas tu es trop grande et tu dois travailler!! C'est moi qui vais à l'école" --> "tu es sûr? bon ok tant pis tu me raconteras alors...". 

🔺 Aller à l'école en vélo avec papa, je crois que ça aide un peu (à la fois que ce soit papa qui amène et pas moi, et le fait d'y aller en vélo, ça amène un peu de fun à la journée)

🔺 Un petit cadeau sur la table aux retours de ses deux premières matinées (bon le problème c'est qu'il a pris un peu l'habitude maintenant) + un au retour de sa première journée complète avec cantine et tout et tout. Par exemple : une petite ardoise, le calendrier djeco, un livre...

🔺 Jouer à reproduire les scènes de sa journée. Ça c'est à son initiative...il adore : 
- refaire la maîtresse et moi je dois jouer à l'élève qui pleure et qu'il doit consoler (ça sent le vécu...)
- faire l'appel
- marcher en arrière comme la maîtresse
Du coup l'air de rien j'apprends plein de choses sur sa journée c'est chouette.

🔺 Les "5 minutes de papotage" le soir après l'histoire. C'est quelque chose que l'on a instauré il y a quelques temps et qui lui permet de parler de ce qu'il veut ou de poser les questions qu'il souhaite pendant 5 minutes avant de dormir. Bon ça se transforme souvent en "30 minutes de papotage" mais qu'est ce que j'aime ce moment. Évidemment en ce moment on parle beaucoup de l'école, de l'organisation de la journée, du nom des maîtresses et des ATSEM de TOUTE l'école (il m'épate!)....

🔺 Comme je l'ai lu un peu partout, éviter de lui demander de raconter sa journée, mais plutôt de raconter ce qu'il a préféré et ce qu'il a moins aimé dans sa journée. Ce qui a donné pour la première journée : "j'ai aimé quand maman est venu me chercher, j'ai moins aimé quand papa m'a laissé" ...

🔺 Une première semaine d'adaptation avec école que le matin (bon aussi parce qu'on a envoyé le dossier pour la cantine en retard...)

Bon il pleure toujours un peu, mais je crois que ça va aller! Bon courage à toutes les mamans, je crois que le plus dur est passé. Enfin j'espère. 

Edit du 12 septembre :  première journée complète catastrophique, il ne veut pas participer aux activités, aller aux toilettes, manger ni dormir. Bref la maîtresse m'a achevée en moins d'une minute.

26 juil. 2017

Une journée de train, avec un enfant de presque 3 ans

Bon, j'adore aller en Bretagne, mais je déteste prendre l'avion. Récit donc d'une journée de train pour y aller, et des activités que j'avais prévues (merci hema) :

7h20 : départ du TER pour Marseille. On ne sort rien, on (re)découvre le principe du train, les paysages, les gares traversées et on explique la longue journée à venir, surtout quand il pose déjà 10 fois la question "quand on arrive?".


8h45 :  après un changement à Marseille, on s'installe pour le petit déjeuner au wagon bar et on y passe une petite heure, c'est toujours ça de gagner.



9h40 : activité n°1, un petit carnet en forme d'éléphant tout nouveau, et ses feutres ; et c'est parti pour un bel arc en ciel !




10h20 : activité n°2, un petit sac rempli de playmobils, de petites voitures....


11h : activité n°3, les autocollants en forme de lettres pour s'entrainer à écrire son prénom (mais elles étaient un peu petites, ça n'a pas eu beaucoup de succès)



11h15 : activité n°4 : les autocollants des animaux de la ferme




11h30 :  repas (dont activité "enlever la coquille de l’œuf dur" qui a bien pris 5 minutes : )

12 h : lecture de deux livres et dodo illico.... jusqu'à 14h45 youpiiii. Cette longue sieste a quand même bien contribué au bon déroulé de la journée....


15h : 1h30 d'attente à Nantes, donc découverte du jardin des plantes où tout est pensé pour les enfants...Bravo Nantes. On se défoule un peu et on repart.


16h30 : on s'installe dans le wagon "ludospace" du TER pour la Bretagne : un espace pour les enfants, avec quelques jeux, mais surtout des banquettes où ils peuvent bouger un peu plus que sur des fauteuils traditionnels, parler un peu fort sans avoir peur de déranger le voisin, et éventuellement se faire des copains (à quand la même chose dans les TGV?). J'ai quand même sorti l'activité n°5 qui a rencontré un vif succès (et puis essayer les tampons un à un ça prend du temps)




18h30 : arrivée à destination .... avec soulagement. Y en a un qui était content "c'était super le train", tant mieux, parce qu'on refait pareil au retour.