31 janv. 2015

Mes petits bonheurs de Janvier

Un petit séjour ♥ à la montagne pour le nouvel an. Ça fait du bien !

 

Un petit-déj’ ♥ au soleil sur le marché de Noël de Hyères.


Un resto ♥ au soleil encore, au M5 sur les plages du Mourillon.


Un nuage ♥celui qui a une forme de soucoupe volante. 



Une balade ♥ quartier Chateaubriand, balade quasi quotidienne pour profiter des derniers jours de congé maternité. 


Une marque ♥ Bjorg. J'ai reçu un colis un jour avec 3 produits. Je m'étais inscrite sur leur site pour devenir ambassadeur mais je ne m'en rappelais plus. C'est toujours bien de recevoir des colis, mais quand ce n'est pas prévu c'est encore mieux! Je suis bien contente pour les biscuits et les galettes (qui seront parfaites pour mon repas du midi au travail avec une petite salade), je suis un peu plus dubitative sur la boisson amande caramel salé, je n'ai pas encore osé goûter...


Un mobil-home pas comme les autres ♥ Vu sur internet ici, et il me fait trop rêver.









29 janv. 2015

Boutique Délices Lamarque à Hyères


Ça fait bien un an que je passe devant cette nouvelle boutique en me disant qu'il faut absolument que j'y rentre un jour parce qu'elle est trop belle!! Et comme j'avais un cadeau de Noël en retard, ça a été l'occasion!
 
 
Au rez de chaussée, c'est le sucré,



 à l'étage, le salé!

 
Mais c'est surtout le sucré qui m'a bluffée : il y a un peu de tout : des bonbons, des biscuits, des confitures, du nougat mais ce que j'ai préféré ce sont les petites bonbonnières avec des douceurs à petit prix.



 Bref, il faut y rentrer ne serait-ce que pour le plaisir des yeux !




 

22 janv. 2015

Le retour au travail après un congé maternité en 10 points positifs


Çà y est, c'est fait, j'ai retrouvé le chemin du travail après 6 jolis mois d'absence. Mais ça n'a pas que des désavantages, puisque je vais pouvoir :

1 • Voir d'autres personnes que le pédiatre, le kiné, l'ostéo, le facteur, la pharmacienne. 

2 • Remettre des robes (zut, cela implique aussi de remettre des collants)

3 • Accrocher une photo de son bébéleplusbeaudumondeévidemment, comme toutes les mamans du service.

4 • Avoir une heure le midi rien que pour moi sans possibilité d'en profiter pour étendre le linge ou passer l'aspi. Une heure pour flâner sur internet, aller faire les soldes, prendre le soleil, et manger accessoirement. 

5 • Poser les congés accumulés pendant le congé mater et donc penser aux prochaines vacances.

6 • Faire le plein de tisanes, fruits secs et gâteaux pour s'accorder des petites pauses méritées dans la journée.

7 • Remettre des talons

8 • Avoir une très bonne raison de partir pile à l'heure le soir.

9 • Recevoir un cadeau de naissance de la part de ses collègues. Ou pas : )

10 • Et surtout, surtout, savoir qu'en rentrant à la maison je vais passer les meilleures heures de la journée.

Et de toutes façons, c'est bientôt le week-end. 

  

21 janv. 2015

Ce que j'ai appris pendant mon congé maternité



Mon congé maternité prend fin ce soir... voici une liste de choses (pas très sérieuse hein, je retiens aussi d'autres choses plus personnelles...) que j'ai apprises pendant ces quelques mois : 

1 ♦ Je suis capable de m'habiller, me coiffer, me maquiller, en moins de 10 minutes. Çà marche aussi pour le petit déjeuner. 

2 ♦ Je peux aller en ville deux fois par jour, sans raison apparente, juste pour le plaisir de balader avec bébé breizh. 

3 ♦ Habiter dans un immeuble sans ascenseur, plus jamais. 

4 ♦ Les courses au drive c'est fabuleux. 

5 ♦ Le prix d'une boîte de lait : 18 € !!!!!

6 ♦ Les machines à laver qui ont un programme court de 15 minutes, c'est top.

7 ♦ Celui ou celle qui a inventé la sucette est un héros. 

8 ♦ Partir en week-end avec un bébé, c'est comme déménager.

9 ♦ En fait le repassage ce n'est pas indispensable, il suffit de bien plier. 

10 ♦ Les soldes avec une poussette, c'est mission impossible.

Et surtout : c'est trop court....
Allez, quand faut y aller, faut y aller...


18 janv. 2015

Mon sac XXL pour bébé

 
Quand nous laissons notre bébé breizh chez ses grands parents pour la nuit (oui nous sommes des parents indignes : ), il faut toujours transporter un million de choses : gigoteuse, cape de bain, produits pour le bain... le sac à langer est donc vite plein. Jusqu'à présent on utilisait le grand sac La Fnac, qui est certes pratique mais pas super beau.

 
Donc j'ai voulu sortir ma machine à coudre reçue pour mon anniversaire et profiter des derniers jours de mon congé mater pour m'y mettre. J'ai utilisé un tissu molletonné (j'adore ce style de tissu) qu'il restait à ma mère après qu'elle s'en soit servi pour faire une gigoteuse.
 
 
J'ai pris les mesures du fameux sac La Fnac pour essayer de le reproduire, j'ai ajouté une fermeture scratch au milieu et sur les côtés (la seule fermeture que je sais à peu près faire pour l'instant), et sur les côtés. Résultat : ça ne ressemble pas trop au sac copié, mais il sera pratique quand même!


Peut-être qu'ensuite j'essaierai de faire un organisateur de sac pour aller à l’intérieur!


 

9 janv. 2015

Le jardin d'acclimatation ... de Toulon

Au Mourillon, il y a la plage, les plages mêmes, il y a des aires de jeux, il y a la rue Lamalgue ♥, il y a le marché, mais il y a aussi un jardin. Le jardin d'acclimatation. Rien à voir avec celui de Paris. Celui du Mourillon est petit, mais attention il a une superbe vue sur la mer! Et en plus, bien cachés, il y a des jeux pour les enfants. C'est un endroit parfait pour un pique-nique improvisé sur les magnifiques marches, une balade en amoureux au coucher du soleil, ou une après-midi détente avec des enfants (d'autant que la plage est juste en dessous!).

 

 



 

 
 

5 janv. 2015

12 jours et 5 capitales d’Europe centrale avec Interail

Je hais l’avion.
[Je hais tellement l’avion qu’il y a quelques années j’ai réussi à convaincre le breton de partir en Écosse depuis Toulon sans prendre l’avion]
Alors oui c’est un peu embêtant pour voyager mais l’avantage c’est que j’adore le train. Et j’adore l’Europe. Et l’équation train + Europe = Interail.

Interail c’est un pass qui permet de voyager sur une durée choisie partout en Europe (ou seulement dans un pays choisi, c’est évidemment moins cher).

Mon rêve, enfin un de mes rêves (!), c’était de faire le tour de l’Europe en train. Il y a quasi pile un an, j’ai partiellement réalisé ce rêve en parcourant 5 capitales en 12 jours : Berlin, Prague, Vienne, Bratislava et Budapest. Et outre les visites de ces superbes capitales, j’ai vraiment adoré ce mode de voyage.


Les avantages du train et d’interail :
 
♦ on voyage sans prendre l’avion (ceux qui ont la phobie de l’avion comprendront)
♦ on voit plein de paysages entre 2 villes  
♦ on se repose entre 2 escapades  
♦ on lit le routard de la prochaine halte
♦ on voit les vrais gens du pays 
♦ en général, pas besoin de réservation, juste de connaître les horaires pour pouvoir aller à la gare lorsqu’on a fini de visiter une ville.


Les petits moins :

 ♦ le budget : ça a quand même un coût (moindre si on a moins de 26 ans, ce qui n’est plus mon cas)
 ♦ les compléments à payer sur certains trains comme les TGV et les trains de nuit.
 ♦ la difficulté pour réserver certains trains (J’ai passé des heures sur internet pour arriver à réserver le train de nuit Budapest – Zurich) (mais ça en valait la peine, ce train de nuit était super, on avait une cabine pour nous 2, moi qui ne connaissait que le train de nuit Bordeaux-Toulon avec ses 6 couchettes pas terribles, j’ai été super contente de trouver une cabine toute propre toute neuve pour nous 2 et avec lavabo)



Berlin
J’ai aimé : la visite gratuite avec guide audio du Reichstag, les musées gratuits (mais on n’a pas eu le temps de faire tout ce qu’on voulait, on reviendra), le quartier Saint-Nicolas, la Spree, East Side Gallery, le marché de Noël d’Alexander place, le curry wurst, l’ampelmännchen, Charlottenburg.







PRAGUE
J’ai aimé la taille humaine de cette ville, la place de l’hôtel de ville et son immense sapin !, le château, le café où nous prenions notre petit dej, les tramways (même si j’ai toujours pas compris comment acheter un ticket),  le pont Charles, le biscuit à la cannelle dont je ne me rappelle plus le nom, l’horloge astronomique même si je n’ai pas bien compris comment elle fonctionnait.








VIENNE
J’ai aimé l’architecture, le marché de Noël de l’hôtel de ville, la diffusion du concert du nouvel an sur cette même place, les illuminations, la visite du château de Schönbrunn, ses jardins.









BRATISLAVA
J’ai aimé apprendre le fait que c’est la capitale de la Slovaquie (ce qui est bien avec Interail, c’est que l’on révise ses capitales et qu’après on s’en souvient), le Danube qui traverse la ville, le centre ville tout petit petit et piéton, les nombreux cafés cosy comme j’aime, l’ambiance familiale le soir du 31 décembre, les cafés ouverts le soir du 31 décembre, l’église reconvertie en restaurant, le coût de la nourriture, le surclassement (grâce au pass interail) dans le mercure où nous dormions, le fait que Vienne soit à une heure de train et donc pouvoir dormir à Bratislava et aller à Vienne pour la journée.


 


BUDAPEST
J’ai aimé les bains Széchenyi à la nuit tombée, l’atmosphère rétro de la ville, les tramways, notre super hôtel **** MGallery à 50€ la nuit !, la chaîne de café California Coffee company, la visite du parlement, la montée de la basilique saint-Etienne, la place vorosmarty ter, les halles.


 
 

 
 




  

En conclusion, voici une phrase que j’ai lue je ne sais plus où et qui ressemble à quelque chose comme ça :

Prendre l’avion c’est se déplacer, prendre le train c’est voyager