26 juil. 2017

Une journée de train, avec un enfant de presque 3 ans

Bon, j'adore aller en Bretagne, mais je déteste prendre l'avion. Récit donc d'une journée de train pour y aller, et des activités que j'avais prévues (merci hema) :

7h20 : départ du TER pour Marseille. On ne sort rien, on (re)découvre le principe du train, les paysages, les gares traversées et on explique la longue journée à venir, surtout quand il pose déjà 10 fois la question "quand on arrive?".


8h45 :  après un changement à Marseille, on s'installe pour le petit déjeuner au wagon bar et on y passe une petite heure, c'est toujours ça de gagner.



9h40 : activité n°1, un petit carnet en forme d'éléphant tout nouveau, et ses feutres ; et c'est parti pour un bel arc en ciel !




10h20 : activité n°2, un petit sac rempli de playmobils, de petites voitures....


11h : activité n°3, les autocollants en forme de lettres pour s'entrainer à écrire son prénom (mais elles étaient un peu petites, ça n'a pas eu beaucoup de succès)



11h15 : activité n°4 : les autocollants des animaux de la ferme




11h30 :  repas (dont activité "enlever la coquille de l’œuf dur" qui a bien pris 5 minutes : )

12 h : lecture de deux livres et dodo illico.... jusqu'à 14h45 youpiiii. Cette longue sieste a quand même bien contribué au bon déroulé de la journée....


15h : 1h30 d'attente à Nantes, donc découverte du jardin des plantes où tout est pensé pour les enfants...Bravo Nantes. On se défoule un peu et on repart.


16h30 : on s'installe dans le wagon "ludospace" du TER pour la Bretagne : un espace pour les enfants, avec quelques jeux, mais surtout des banquettes où ils peuvent bouger un peu plus que sur des fauteuils traditionnels, parler un peu fort sans avoir peur de déranger le voisin, et éventuellement se faire des copains (à quand la même chose dans les TGV?). J'ai quand même sorti l'activité n°5 qui a rencontré un vif succès (et puis essayer les tampons un à un ça prend du temps)




18h30 : arrivée à destination .... avec soulagement. Y en a un qui était content "c'était super le train", tant mieux, parce qu'on refait pareil au retour.




25 juil. 2017

Prendre de la hauteur avec le téléphérique

Il y a quelques semaines, on a profité de la fête des enfants au Faron pour utiliser deux billets que l'on avait pour le téléphérique. Bon au final, on aurait tout aussi bien y aller un autre jour car 1) il y avait un monde fou en fin d'après-midi pour le retour en téléphérique, on a attendu longtemps (note pour moi même : toujours avoir des playmobils dans son sac...)  2) le bbbreizh n'a été que très peu intéressé par les animations en elles mêmes (moi j'ai trouvé ça plutôt sympa).
Le trajet en téléphérique est très sympa, voire à sensation (oui il m'en faut peu, je ne suis pas très manège), et la vue évidemment magnifique sur tout Toulon.


 










22 juil. 2017

Qui est "Le Varois" ?


Aujourd’hui un billet qui sort de mes habitudes, pour vous présenter un blogueur que je suis depuis un moment. Vous l’avez sûrement déjà lu et le connaissez sans le connaitre : il s’agit de LeVarois. On croise ses vidéos et photos sur les réseaux sociaux, mais sans vraiment le connaitre. On va y remédier!


Qui est donc ce jeune blogueur toulonnais?

Je vous présente donc Quentin,  jeune fou de journalisme et de web, même pas 30 ans, et toutes ses dents (27 pour être précis. Années, pas dents !).
Il avait à peine 13 ans lorsqu'il a posé ses valises (ou plutôt son sac à dos d’explorateur) dans le Golfe de Saint Tropez afin de profiter des attraits de notre beau département : le Var. Soleil, mer, palmiers… bref une qualité de vie qu’il n’avait pas totalement dans son Pas-de-Calais natal ! (Où il retourne régulièrement, pour notre plus grand plaisir. En effet, il a consacré un article dédié aux Varois qui voudraient se rendre dans le Nord-Pas-de-Calais, ou pour ceux qui ne connaissent pas vraiment ce département) (genre moi).


Le parcours d’un passionné de blog et de web

Avant de créer son blog, Quentin a fait son petit bout de chemin. Tout d’abord des études (une tête bien pleine!) : un DUT Services et Réseaux de Communication (désormais appelé Métiers du Multimédia et de l’Internet) en poche puis une Licence Professionnelle en Management et Gestion de Projets.
Un passage chez Nostalgie en tant que journaliste/rédacteur, puis responsable nouvelles technologies (en clair community manager, journaliste, infographiste, webmaster…) à l’Office de Tourisme de Saint-Tropez. La vocation pour la communication et la création était lancée.

Bon et alors, c’est quoi LeVarois ?

Depuis 2013, une nouvelle envie : porter un projet qui regrouperait toutes ses expériences passées et ses passions. Naissait alors un blog dédié à Toulon et plus largement au Var, simplement intitulé LeVarois. L’objectif ? Nous communiquer ses coups de cœur, idées sorties, reportages, bons plans… Il ne devait pas se douter de l’ampleur de la tâche. Il a donc retroussé ses manches, et en 4 ans petit blog est devenu grand ! (Happy birthday !)
Aujourd’hui en plus de reportages dédiés au Var, Quentin nous délivre ses bons plans (restaurants, plages, festivals, concerts, bars, découvertes en tous genres autour du tourisme, ou pas).
Et pour remercier ses nombreux lecteurs il propose régulièrement des jeux concours, grâce aux partenariats développés (Espace Malraux, Festival du Château, Circuit Paul Ricard…).

Le Varois Life, les Voix du Web … Des projets autour de la communication digitale

Aujourd’hui, en plus de gérer LeVarois, Quentin coorganise avec Isabelle, LaVaroise, des soirées dédiées aux blogueurs, alias les Voix du Web, où les intéressés de tous horizons se réunissent tous les deux mois autour de thématiques spécifiques, avec des intervenants spécialisés (illustrer son blog, le protéger, le développer…).

En parallèle, il fait naître LeVarois Life. En clair, il vous aide à trouver les (vraies) bonnes adresses à Toulon & dans le Var : Bars, restaurants, pubs… Suivez le guide ! Quentin se définit d’ailleurs parfois comme un explorateur urbain.

Ainsi, dans l’aire toulonnaise notre Varois est devenu un incontournable. Allez donc le découvrir par vous-même !